Le

2700 agents pour protéger la biodiversité

Mesure de granulométrie sur le Gave d'Issaux - Crédit : Michel Monsay / AFB

Mesure de granulométrie dans un cour d'eau

Crédit : Michel Monsay / AFB

À compter du 1er janvier 2020, l’Office français de la biodiversité (OFB) assurera la préservation et la restauration de la biodiversité.

La création de cet établissement, qui reprendra les missions de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), fait l’objet d’un projet de loi, présenté à l’Assemblée nationale en janvier 2019 et examiné au Sénat en avril. Parallèlement, des travaux de réflexion sur l’organisation et les priorités du futur établissement sont conduits par le préfigurateur, Pierre Dubreuil, en étroite association avec les personnels et les acteurs concernés.

Dans la continuité de la Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) et du Plan biodiversité, la création de l’OFB est une étape supplémentaire dans la sauvegarde de notre patrimoine naturel.

Création de l'Office français de la biodiversité

À compter du 1er janvier 2020, un nouvel opérateur assurera la préservation et la restauration de la biodiversité : l’Office français de la biodiversité (OFB).

Le projet de loi portant création de l’Office français de la biodiversité (OFB) contribue au renforcement des missions de police de l’environnement.

Dans la continuité du Plan biodiversité présenté par le Gouvernement le 4 juillet 2018, les grandes mesures de la réforme de la chasse ont été annoncées fin août 2018, après plusieurs mois de concertation avec l’ensemble des parties prenantes.