Le

Crying Animals : des animaux en voie d'extinction sur les monuments à Metz

Crédit : Julien Nonnon

A l'occasion du G7 environnement qui se tient à Metz, venez découvrir un parcours d'installations lumineuses sur six monuments messins et allez à la rencontre des espèces en voie d'extinction. Depuis le 26 avril, et jusqu'au 10 mai, à la tombée de la nuit, vous pouvez venir admirer et photographier quelques-unes des nombreuses espèces en danger sur Terre : l'abeille, le Condor de Californie, la loutre de mer, le panda, le puma, le requin marteau, la baleine, l'aigle, l'éléphant, le gorille, le koala, l'orang-outan, le rhinocéros, le tigre, le loup ou encore et bien sûr, l'ours.

Crying Animals (animaux en détresse) est une réalisation de l'artiste français Julien Nonnon. cet artiste, co-fondateur du studio de design "Le 3", utilise le paysage urbain comme support et avait déjà orné les murs et les façades de la Ville pour la seconde édition du Festival Constellations de Metz.

Proposé par la Ville de Metz et réalisé avec le soutien scientifique de "Sainte-Croix Biodiversité - Agir pour la Nature" ainsi que l'appui de la SAREMM et d'Inspire Metz, le projet "Crying Animals" habille six monuments messins (le Centre Pompidou-Metz, Metz Congrès Robert Schuman, la gare, la porte des Allemands, la CAF, ainsi que les remparts du plan d'eau) avec ces projections d'espèces en voie d'extinction.


Par le caractère éphémère de mes fresques lumineuses, je souhaite sensibiliser le public au fait que la présence de ces animaux, dans ces espaces naturels, est réellement menacée.

Julien Nonnon, digital street artist

C'est quoi le G7 environnement ?

Depuis le 1er janvier 2019, la France a pris la présidence du G7. Le G7 (« groupe des 7 ») rassemble la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Japon, l’Italie et le Canada, dont les chefs d’État et de gouvernement se réunissent lors d’un sommet annuel. En plus du Sommet de Biarritz du 24 au 26 août 2019, qui regroupera les chefs d'État et de Gouvernement des sept pays membres, des réunions au niveau ministériel sont organisées, comme le G7 des ministres de l'Environnement, des Océans et de l'Energie les 5 et 6 mai à Metz.

Pour sa présidence, la France a choisi de mettre en avant la lutte contre les inégalités. L'un des objectifs de cette priorité est notamment la réduction des inégalités environnementales, en protégeant notre planète grâce aux financements en faveur du climat et d’une transition écologique juste, la préservation de la biodiversité et des océans.