Le

Des solutions fondées sur la nature pour restaurer les milieux humides

Des territoires français ont fait le pari du génie écologique et des solutions fondées sur la nature pour restaurer les fonctionnalités de milieux humides et prévenir les conséquences du changement climatique. Pour démultiplier les initiatives, un film met en avant trois exemples de mises en œuvre de ces solutions.

Le film présente trois exemples de mise en œuvre de solutions fondées sur la nature :

  • restauration de tourbières du Jura ;
  • établissement d’un cordon dunaire de second rang près du Grau-du-Roi en Occitanie ;
  • effacement de plans d'eau permanents et restauration de la Biévre en région parisienne.

Ce type de démarches s'inscrit dans les objectifs du Plan biodiversité, qui vise notamment à accroître l'utilisation des solutions fondées sur la nature pour contribuer à l'adaptation au changement climatique et pour favoriser la résilience des territoires.

Les milieux humides, qu’est-ce que c’est ?

Inondés ou gorgés d'eau de façon permanente ou temporaire, eau stagnante ou courante, douce, salée ou saumâtre… Entre terre et eau, les milieux humides évoquent aussi bien marais, tourbières, prairies, étangs que lagunes, estuaires, mangroves, vasières… Les milieux humides font partie des écosystèmes les plus riches et les plus productifs au monde. Par leurs différentes fonctions, ils jouent un rôle primordial dans la régulation de la ressource en eau, l’épuration et la prévention des crues.

Pourtant, partout dans le monde, ces écosystèmes sont menacés par les activités humaines (aménagement du littoral, urbanisation, intensification agricole, etc.) et par le changement climatique. Selon un rapport publié en septembre 2018 par la convention de Ramsar, environ 35 % des milieux humides de la planète ont disparu entre 1970 et 2015 et le rythme s’est accéléré depuis 2000.