Le

« Le printemps silencieux aura-t-il lieu ? », avec l'écologue Grégoire Loïs

Grégoire Loïs, écologue

Crédit : MNHN

Dans ce sixième épisode du podcast « Pour que nature vive », Grégoire Loïs, écologue, parle du déclin de la biodiversité, en lien avec les pratiques agricoles.

Grégoire Loïs, écologue à l'Office français de la biodiversité et au Muséum national d'histoire naturelle, est l'invité du sixième podcast Pour que nature vive afin de parler du déclin de la biodiversité, en particulier de la disparition des insectes et des oiseaux, en lien avec les pratiques agricoles. L'occasion de revenir sur les résultats obtenus par l'analyse des données issues des sciences participatives.

Le podcast « Pour que nature vive »

Face à l’effondrement environnemental croissant, les scientifiques du Muséum national d’histoire naturelle prennent la parole pour alerter. Série audio en 12 épisodes, Pour que nature vive a pour thème central la nature : mieux la connaître pour mieux la préserver. Dans chaque épisode de 30 minutes, une chercheuse ou un chercheur partage ses connaissances et solutions pour mieux comprendre le vivant et le monde qui nous entoure.

Le podcast Pour que nature vive est produit par le Muséum national d’histoire naturelle et Création collective, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire ! Chaque mardi, du 14 avril au 19 mai 2020, six épisodes sont diffusés.  Les six prochains épisodes seront dévoilés à l’automne.

Retrouvez Pour que nature vive sur votre plateforme préférée : Apple Podcasts, DeezerSpotify, YouTube et Google Podcasts

Interviews : Vincent Edin - Enregistrements : Thibault Delage à l’Arrière boutique - Réalisation : Enky Wave