Le

Tous mobilisés contre les déchets en mer

Port de plaisance - Crédit : Laurent Mignaux / Terra

Port de plaisance

Crédit : Laurent Mignaux / Terra

La neuvième édition de l’opération Je navigue, je trie associe plaisanciers, collectivités locales, industries et organisations professionnelles pour lutter contre la prolifération des déchets en mer. Le mot d’ordre est simple : « Rien par-dessus bord, tous mes déchets au port ! ».

Les chiffres de l’Ifremer donnent la mesure de l’enjeu : 20 millions de tonnes de déchets terminent chaque année dans la mer, dont 20 % proviennent d‘activités marines (pêche, plaisance, transport maritime). Pendant la saison estivale, la concentration de ces déchets dans certaines zones littorales peut augmenter de 75 % ! Les deux tiers de ces déchets sont des plastiques, qui se fragmentent en micro particules ingérées par les animaux marins. Toujours selon l’Ifremer, 80 % des tortues de mer ont du plastique dans leur estomac. Cette calamité n’est pas une fatalité.

51 ports de plaisance engagés

L’association Progrès et environnement et ses nombreux partenaires (collectivités locales, entreprises, Association des maires de France, ministère de la Transition écologique et solidaire, Association des petites villes de France) s’engagent et agissent sur la prévention des déchets sauvages et marins. Cinquante-et-un ports de plaisance (dont 5 italiens et 2 monégasques) s’associent à la neuvième édition de l’opération Je navigue, je trie en invitant les plaisanciers à rapporter leurs déchets au port. À cette fin, sacs poubelles et cabas réutilisables leur sont distribués gratuitement.

En 2018, 226 000 plaisanciers ont ainsi pu être sensibilisés. Des industriels, tels que le Syndicat français des conserveries de poissons ou le groupe Barbier, leader dans la fabrication de films polyéthylène pour l’agriculture, l’industrie et le commerce relaient aussi l’opération.

Pavillon bleu

Parrainée par l’océanographe François Galgani, l’opération bénéficie aussi de l’implication du label Pavillon bleu. Parmi les 51 ports de plaisance participants à l’opération, près de 80 % ont été distingués par ce label environnemental qui salue leur engagement en faveur de la protection du milieu marin.