En quoi la biodiversité est-elle menacée ?

Loutre d'Europe (Lutra lutra) - Crédit  : Thierry Degen / Terra
Loutre d'Europe (Lutra lutra) Crédit : Thierry Degen / Terra

Pourquoi parle-t-on d'une érosion de la biodiversité ? Quelles en sont les causes et en quoi sommes-nous concernés ?

Un constat inquiétant

Environ 1,8 million d’espèces différentes ont été décrites sur notre planète, dont 280 000 dans les mers et les océans. Les spécialistes estiment que 5 à 100 millions d’espèces peuplent notre planète alors qu’ils décrivent, chaque année, environ 15 000 espèces nouvelles. Le travail de recensement est donc loin d’être terminé.

Dans le même temps, les experts indiquent que le rythme actuel de leur disparition est 100 à 1000 fois supérieur au taux naturel d’extinction. Certains scientifiques parlent même d’un processus en cours vers une sixième extinction de masse des espèces, la dernière en date étant celle des dinosaures, il y a 65 millions d’années. Mais la crise actuelle est beaucoup plus rapide (l’extinction des dinosaures s’est étalée sur plusieurs centaines de milliers d’années) et elle est quasi exclusivement liée aux activités humaines.

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) propose un inventaire mondial de l'état de conservation des espèces, la Liste rouge mondiale des espèces menacées. En 2018, 28 % des 96 951 espèces étudiées sont menacées, dont 40 % des amphibiens, 33 % des coraux formant des récifs, 25 % des mammifères, 14 % des oiseaux, 31 % des requins et raies, 34 % des conifères…

Les milieux naturels sont également fragilisés ou détruits par les activités humaines : par exemple, plus de 35 % des milieux humides littoraux et continentaux ont disparu depuis 1970 dans le monde. Autre illustration : au rythme actuel de la déforestation, les forêts tropicales pourraient disparaître d’ici 50 à 70 ans.

 

 

1,8 million

d'espèces décrites

sur notre planète

28 %

des espèces sont menacées

selon la Liste rouge de l'Union internationale de la conservation de la nature

35 %

des milieux humides ont disparu

depuis 1970 dans le monde

Les principales causes d'érosion de la biodiversité

Certaines causes naturelles peuvent expliquer la disparition d’espèces ou de milieux naturels, mais le rythme d’érosion actuel est largement attribuable aux activités humaines. Cinq causes majeures d’atteinte à la biodiversité sont identifiées.

  • La destruction et la fragmentation des milieux naturels liées, notamment, à l’urbanisation et au développement des infrastructures de transport.
  • La surexploitation d’espèces sauvages : surpêche, déforestation, braconnage…
  • Les pollutions de l’eau, des sols et de l’air.
  • L’introduction d’espèces exotiques envahissantes, comme le frelon asiatique, l’ambroisie, la grenouille taureau...
  • Le changement climatique qui peut s’ajouter aux autres causes et les aggraver. Il contribue à modifier les conditions de vie des espèces, les forçant à migrer ou à adapter leur mode de vie, ce que toutes ne sont pas capables de faire.

Les causes se conjuguent fréquemment. Par exemple, les récifs coralliens ont fortement régressé dans certaines régions à cause de la pêche intensive, des pollutions marines du changement climatique.