Protéger les écosystèmes et certaines espèces emblématiques et menacées

Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica) - Crédit : Thierry Degen / Terra

Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica)

Crédit : Thierry Degen / Terra

Depuis plus d’un siècle, la protection des milieux naturels et des espèces repose sur une diversité d’outils : plans nationaux d’action en faveur des espèces menacées, parcs nationaux et régionaux, parcs naturels marins, réserves naturelles… Les aires protégées françaises couvrent plus de 20 % du territoire, sur terre comme en mer. La protection de ces espaces permet aussi à chacun de découvrir ce patrimoine naturel et ces paysages exceptionnels, qui contribuent à l’attractivité de la France.

Ce que dit le Plan biodiversité

Le Plan biodiversité prévoit l’extension du réseau des aires protégées marines et terrestres et le renforcement de leur gestion : l’objectif est de préserver les espèces et les écosystèmes, tout en contribuant à la mise en place de la trame verte et bleue. Parallèlement, la protection d’espèces menacées, comme l’ours et certains cétacés, contribue à la préservation et à la restauration des habitats dont ces espèces dépendent. Le Plan vise aussi à renforcer l’éducation et la formation, par exemple en déployant 500 aires marines et terrestres éducatives d’ici 2022.

Au niveau international, il s’agit de renforcer la lutte contre le trafic des espèces sauvages et la mobilisation en faveur de la protection des forêts tropicales.

En savoir plus sur les actions menées pour répondre à cet enjeu